Elena Guez
Ostéopathe D.O Lons le Saunier
 

Elena Guez, Ostéopathe à Lons le Saunier

 
Disponible aujourd'hui de 10h à 13h et de 14h30 à 19h30
 
06 38 20 39 02
 

Les techniques d'ostéopathies

L'Approche Tissulaire mais pas que.

Afin d'être au plus proche des besoins de chaque corps, mais aussi aller vers la résorption de ses dysfonctions, un large choix de techniques peux être utilisés.

Elles se choisissent sur le moment T, en fonction des besoins unique de chacun.

 

Détailler l'intégralité du panel de techniques possibles en Ostéopathie serait quelque peu long et fastidieux. 

De plus vous connaissez ou avez déjà surement entendu parler des techniques telles que les manipulations dites " cracking (manipulation articulaire) souvent référencées et reliées aux ostéopathes ou encore aux chiropracteurs, mais l'ostéopathie dans son intégralité ne se réduit pas à cela, bien loin de là.

 

Le corps humain est comme un livre.

Il se lit avec les mains que l'ostéopathe utilisera comme détecteur de tensions tissulaires.*Roger Fiammetti

 

 

La mémoire cellulaire et sa conscience:

La particularité de l'ostéopathie est de concevoir le corps humain comme un tout. Un organisme vivant et conscient de lui même cherchant sans arrêt l'équilibre et l'harmonie entre ses différents composants (squelette, organes, articulations, viscères, systèmes nerveux, respiratoire, digestif, lymphatique, fascias, artères, veines, etc.) 

 

Nos cellules stockent et mémorisent l'intégralité des informations vécues. 

Lorsque l'on vit un choc, que celui ci soit physique, traumatique ou métabolique; le corps s'en trouve affecté et créer une ou plusieurs tensions tissulaires qui se marqueront dans les fascias* (système tissulaire souple entourant l'intégralité de notre corps) 

 

La capacité de la mémoire cellulaire est immense, gardant en elle l'ensemble des informations vécues.

En partant de notre conception (vie intra utérine), puis par notre naissance, la petite enfance, l'adolescence, la vie adulte, jusqu'au moment présent.

Un engrammage complexe nous constitue, au travers des cellules et de l'ADN de nos propres parents, nous portons en nous le bagage de ces derniers mais aussi ceux de nos ancêtres. Les informations sont transmises de générations en générations* (Epigénétique) L’information est transmise à travers l’ADN. Ce qui peut expliquer pourquoi (par exemple) à une date anniversaire ou au même âge que l’un de nos grands-parents, nous revivons des émotions identiques ou nous déclenchons la même maladie. Il y a un schéma de répétitions. "L'histoire qui résonne"

 

Quels sont les domaines concernés par la mémoire cellulaire?

Tout ce qui vous vivez et ressentez s’inscrit inéluctablement dans la mémoire cellulaire. L’information est stockée et engendre en fonction des situations, de la personne, de son référentiel passé, une marque. Qu'elle soit d'ordre mécanique, organique ou encore une croyance (ou schéma de pensée) limitante ou aidante, cela s'inscrit. 

 

Par exemple, si dans votre petite enfance vous êtes submergé par une vague à la plage. Cela déclenche chez le petit enfant que vous êtes une forte peur. Cette émotion vive va inscrire au niveau des cellules que l’eau est dangereuse. Vous allez ensuite avoir peur de l’eau. Et même une fois arrivé à l’âge adulte, cette peur est encore inscrite dans vos cellules et elle va continuer de déclencher une appréhension de l’eau. Cela devient une croyance limitante. Lorsque vous aurez des enfants, certains pourront avoir reçu cette information, ce qui explique la peur de l’eau déjà présente chez certains bébés sans évènements traumatisants déclencheurs.

Tout est donc inscrit dans la mémoire des cellules, et cela s’exprime par des blocages émotionnels ou des problèmes physiques. La mémoire cellulaire concerne donc:

  • le manque de confiance en soi, la colère, la tristesse, la dépression, les pleurs inexpliqués de bébé (ou les vôtres en tant qu'adulte), les peurs, les angoisses, le stress, les problèmes de peau: eczéma, psoriasis, verrues, les troubles digestifs: diarrhée, constipation, colon irritable… etc. 

 

Agir sur la mémoire cellulaire: 

Les cellules ont une forme d’intelligence puisqu’elles sont capables de stocker de l’information. En établissant une connexion avec la cellule, il est possible de remonter à la source de l’évènement traumatisant (qu’il soit arrivé dans votre vie ou dans celle de vos ascendants) et d’en prendre conscience. Cette prise de conscience va permettre de comprendre que l’information n’a plus besoin d’être stockée, qu’elle n’est plus valable aujourd’hui.

 

Reprenons l’exemple de l’enfant qui a peur de l’eau. Quand il était petit cette peur jouait un rôle de “sécurité”, il n’allait pas seul au bord de l’eau. Par contre à l’âge adulte il a appris à nager et il n’y a plus de danger à faire quelques longueurs de piscine. Sauf que, son appréhension de l’eau l’empêche d’y aller. Ses cellules ont gardées en mémoire la dangerosité de l’eau, et il n’arrive pas à passer outre. Il est alors temps de modifier l’information de la mémoire cellulaire afin de l'actualiser.

 

Plusieurs questions peuvent être abordées lors d’une séance:

Un état  émotionnel qui vous gêne (par exemple beaucoup de tristesse ressenti…), un schéma répétitif de votre vie ou de génération en génération (par exemple une difficulté à concevoir présente depuis plusieurs générations, des compagnons violents…)

Au cours de la séance, au travers de mes mains et par la reliance, je me connecte à vos cellules, permettant de percevoir l’origine de la situation. Je vous transmets ce que je vois, ce qui permet de prendre conscience du problème, de faire la paix avec cette part de vous et de transmuter l’information cristallisée au sein de la cellule. La mémoire cellulaire est ainsi modifiée.

 

 

Découvrez les autres approches de votre ostéopathées à Lons-le-Saunier

L'ostéopathie viscérale:

Anatomiquement le système viscéral est définit par tout organes situés à l’intérieur d’une cavité (abdomen, thorax, loge viscérale du cou).

Ces viscères communiquent entre eux et avec le reste du corps par différents moyens (via le système ligamentaires, les aponévroses, veines, artères, canaux biliaires, etc.). Si l’un d’eux a perdu de la mobilité (infection, chirurgie, stress), cela peut se répercuter sur le reste du corps.

 

Les techniques viscérales permettront (à l’aide de points d'appuis sur le ventre, le cou, la cage thoracique) de redonner de la mobilité à l’organe ainsi qu'aux structures articulaires, osseuses et ligamentaires environnantes.

 

Le ventre, notre deuxième cerveau ! 

 

Vous avez déjà surement entendu des expressions tel que: 

"Avoir des papillons dans le ventre", "On va voir ce qu’il a dans le ventre", "J’ai l’estomac noué", "il faut que je digère cette information". Voici quelques exemples traduisant bien le lien entre nos émotions et notre système digestif. 

 

  • Constitution anatomique: 

Les parois de nos intestins sont tapissées de millions de neurones et chargées de neurotransmetteurs et fabriqueraient à elles seules 95 % de la sérotonine (hormone du bonheur). Elles renferment aussi les deux tiers de notre système immunitaire ainsi que notre microbiote (la fameuse flore intestinale). Notre tube digestif abrite près de cent mille milliards de bactéries, nécessaires à notre bonne santé et qui peuvent modifier nos comportements.

 

Notre ventre, nos émotions ainsi que leurs réactions psychiques, physiques et métaboliques au sein de notre organisme sont toutes intimement liées.

 

Les techniques cranio-sacrées: 

A travers l'écoute et l'alternance de différentes mises en tensions des articulations (crâne et sacrum), les mains agissent et travaillent en loco-régional ou s'infiltrent au travers de la colonne vertébrale ayant une action sur les membranes ainsi que les fascias, permettant une action et un relâchement direct sur la moëlle épinière et sur le système nerveux central. 

Les techniques structurelles et articulaires: 

  • La technique dite de "trust" ou H.V.B.A*(haute vélocité basse amplitude)

objectif de ces techniques:  soulager et traiter localement la lésion sur une articulation spécifique.

C'est un geste de correction articulaire qui va permettre de diminuer et arrêter un spasme musculaire et va permettre à l'articulation de retrouver sa mobilité. Ces techniques sont réalisées en douceur, en restant dans les limites physiologiques de l'articulation, avec une mise sous tension spécifique, précise et une force appliquée minime. Les manipulations sont indolores est entrainent parfois un bruit articulaire (craquement).

  • La technique dite "articulaire": 

Ce sont des mises en tensions des articulations ainsi que des systèmes musculaires qui peuvent s'effectuer soit en travail rythmique soit en contracté relâché afin de regagner en mobilité sur une zone précise du corps. 

Ces techniques vont agir directement sur une structure spécifique afin d'en améliorer son fonctionnement mécanique. 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par Le CEESO

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.